MENACE SUR LES DIGUES DU CHASSEZAC

Publié par Roland COMTE le 21/02/2018 17:33:32 (208 lectures)

Pourquoi toucher aux digues du Chassezac du pays des Vans ?

Une Loi dite de continuité écologique impose de modifier ou de détruire des ouvrages existants sur les rivières. L’idée est de redonner aux cours d’eau un caractère sauvage qu’ils auraient perdu.


Aux pays des Vans, l’application de cette mesure entraine la destruction ou une modification importante de quatre digues, celle du Plot, du Ganivey, de Vompdes et de Gravières.


Le coût des travaux exigés, même subventionné, est impossible à assumer par les riverains. (sauf pour la digue du Ganivey propriété de la commune des Vans qui elle peut payer)


Il est encore temps d’agir pour obtenir une application de bon sens, adaptée à notre réalité locale, c’est la raison d’être de notre Collectif pour la défense des digues du Chassezac.


La continuité écologique s’arrête comme par miracle au pied du barrage de Malarce ; pourquoi ne pas l’arrêter au pied du seuil de Vompde ?

On évitera de grosses dépenses pour quelques kilomètres de rivière et pour des résultats incertains.

Pour de plus amples informations : http://www.lesdiguesduchassezac.fr/

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Les commentaires sont toujours approuvés
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
Identifiant : Mot de passe :
Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?   Inscrivez-vous !
Evènements à venir
Pas d'évènements
Soutien

Mairie d'Aubenas

Cévennes Terre de Lumière bénéficie de l'aide régulière de la Mairie d'Aubenas.